Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/09/2009

Présences animales


156448731.jpg

Photo © Maïa Roger

Les photographies de Maïa Roger étaient affichées depuis longtemps au mur de la grange, derrière la rue à Vaillac. Au dessus de la photocopieuse et tout près du téléphone, si bien que je pouvais les scruter plusieurs fois par jour en parlant d'autre chose. Elles faisaient partie des quelques images que j'avais fini par connaître par coeur, petit morceau de mémoire autour duquel la rêverie peut embrayer sans forcer. Chacune des mises en scène de Maïa Roger convoque le monde confus des contes, là où les animaux peuvent parler à leur tour, accrocher aussi des rideaux aux fenêtres du terrier, parler d'amour comme on parle du beau temps, allongés dans l'herbe des pentes à l'automne.

Ce sont des images qui ont le pouvoir de raconter tout en renouant avec une amitié instinctive pour les présences animales, une amitié propre à l'enfance et qui s'en ira vite, plus tard, dans l'apprentissage du monde adulte où les animaux se verront relégués à l'écart. C'est cette enfance amicale, intriguée, instinctive que Maïa Roger parvient à approcher en images, et cela provoque une fascination qui ne se défait pas, se creuse à chaque nouvelle image que je découvre d'elle.

Commentaires

Il est vrai que cette image possède quelque chose d'intriguant, de mystérieux, aussi, j'aime bien...
merci de ton passage chez moi, et bon après midi à toi...

Écrit par : le Pierrot | 24/09/2009

C'est une image qui me fascine depuis des années, ça fait plaisir de partager avec un voyageur comme toi, sachant ce que les paysages racontent à ceux qui les traversent.

Écrit par : Tieri | 24/09/2009

Les commentaires sont fermés.