Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2010

On peut rêver

private_moon1.jpg
Boris Bendikov & Leonid Tishkov, Private Moon, 2003-2005.

C'est une espèce de poème visuel, découvert dans l'un des livres empilés sur la table de cuisine d'Hélena. Il n'y avait qu'une image dans le livre, mais j'ai noté les noms des deux auteurs pour en chercher d'autres et j'ai bien fait. Le fait qu'ils soient russes tous les deux, qu'ils photographient un pays de neige comme s'il s'agissait du lieu d'un conte agissait comme une promesse et décuplait l'attente d'autres images.

"Private Moon" raconte l'histoire d'une passion, celle d'un homme qui rencontre la lune, lui offre du thé et des pommes puis décide de passer sa vie avec elle. Ensemble ils traversent le fleuve en bateau, jusqu'au pays des arbres où l'homme revêt les habits de son père mort.

"En passant les frontières des mondes par d'étroites passerelles, en se plongeant dans le rêve afin de protéger sa vie spirituelle, l'homme se transforme en créature mythologique qui vit dans le monde réel comme dans un conte de fées."

private_moon2.jpg
private_moon3.jpg

Commentaires

HuM. Magnifique.
Traine la lune comme une amie. Bientôt ici on racontera encore comment notre ours brun à l'échelle est monté.

Écrit par : D'Hi | 26/02/2010

Hein, je ne connais pas cette histoire, alors comment est-il monté ? Sourire

Écrit par : Lania | 07/03/2010

De ces images qui apaisent... Conteuses de douceur..

Écrit par : Marie | 28/02/2010

Très beau, ça fait vraiment rêver et ça soulage du "réel" qui tue le spirituel. Et qu'y avait-il d'autre, sur la table de cuisine d'Héléna ?

Écrit par : édith | 06/03/2010

Super, j'adore ce travail !

Écrit par : maria | 07/03/2010

Somptueux (de la part d'une légende elle-même ! Rire)

Écrit par : Lania | 07/03/2010

Les questions trop difficiles n'auront pas de réponse. C'est la règle depuis le commencement des temps. Les questions difficiles peuvent rendre fou.

Écrit par : T.Z.B. | 08/03/2010

Crois-tu vraiment que les questions difficiles peuvent rendre fou ?
Ne sont-ce pas les réponses trop faciles qui créent une angoisse de béton ?

Écrit par : Édith | 26/03/2010

Les commentaires sont fermés.